Cent mots pour être éducateur : Dictionnaire pratique du quotidien

Cent mots pour être éducateur : Dictionnaire pratique du quotidien

Nouveau from Tostanfrance for Cent mots pour être éducateur : Dictionnaire pratique du quotidien

Télécharger:
ID: 274920710X
Cloud: Art religieux
Téléchargement total: 9020
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

Cent mots pour être éducateur
Dictionnaire pratique du quotidien

L'essentiel du travail de l'éducateur réside dans le caractère anecdotique de sa présence à l'Autre. Ce n'est pas pour autant que tout le monde peut se dire éducateur ! L'apparente simplicité d'un «être avec» masque la réelle complexité du «faire avec». Et ce serait maintenir une illusion que de penser trouver les ressorts du métier d'éducateur en quelques savoirs disciplinaires : ceux-ci ne peuvent l'expliquer que dans l'après-coup.

Le sens du métier d'éducateur est à puiser dans une lecture appliquée des actes posés au jour le jour ; encore faut-il pour cela disposer d'un langage approprié. D'où le choix de cent mots simples et pourtant illustratifs de la difficulté de ce métier. Cent mots pour une profession longtemps restée sans mots ! Tel est le pari de ce dictionnaire qui, par le biais de chacune des notions explorées, tisse des liens entre l'apparente banalité des gestes quotidiens de l'éducateur et leur fondamentale répercussion sur le développement de la personne accompagnée dans une relation d'aide éducative ou de soin.

Au final, ce dictionnaire ne conceptualise pas une pratique profes­sionnelle ; il la rend visible et lisible par tous ceux qui sont appelés à l'exercer. Il est une trousse à outils que tout éducateur devra savoir garder à portée de main, tant pour l'aider dans ses écrits que pour penser sa pratique.

Philippe Gaberan, éducateur spécialisé et docteur en Sciences de l'éducation, est formateur et chercheur en travail social à I'ADEA (Bourg-en-Bresse). Rédacteur au journal Lien Social, il est aussi l'auteur ou le coauteur de plusieurs ouvrages et articles de référence.

Extrait

Extrait de l'introduction :

Cent mots pour des métiers qui sont longtemps restés sans mots... Telle est l'idée qui est à l'origine de ce dictionnaire. En effet, longtemps les éducateurs ont refusé de dire ce qu'ils faisaient. Il y avait sans doute plusieurs bonnes raisons à ce choix de la parole tue et du silence établi. La première de ces bonnes raisons, laquelle est tout à leur honneur, traduit une nécessaire pudeur et un indispensable respect à l'égard des personnes accompagnées dans le cheminement de leur vie. Car très vite, et même parfois trop vite, l'éducateur est au coeur des secrets d'une vie et de ce qui fait l'intimité de l'être. En avoir conscience apprend à se méfier des discours et des paroles faciles qui en disent toujours trop. Ce n'est sans doute pas pour rien, d'ailleurs, que la plupart des métiers de l'éducation spécialisée et du travail social sont couverts par le secret professionnel ou le devoir de confidentialité ; en France, la loi vient redoubler l'engagement éthique. Une seconde bonne raison à ce choix du silence longtemps adopté par les éducateurs exprime sans doute la volonté, légitime, de ne rien revendiquer d'une action qui ne leur appartienne en propre. Qu'une personne, enfant ou adulte, accompagnée dans une relation d'aide éducative ou de soin «s'en sorte» et «y arrive», qu'elle parvienne à surmonter les traumatismes liés à son histoire et à s'extirper de la galère qui est la sienne, et ce succès ne peut pas être celui du seul professionnel. Rien de ce qu'il fait ne peut se faire sans l'Autre, lequel, au terme d'un accompagnement, doit demeurer libre de tout compte. Pas question alors de revendiquer pour soi une quelconque réussite même si, au temps de la parade médiatique, ce choix de rester dans l'ombre peut paraître incongru et anachronique. Enfin, et troisième autre bonne raison, ce choix du silence s'est longtemps fondé sur l'extrême proximité entre le travail social et le contrôle social. Le caractère extrêmement ténu de la frontière entre ces deux positions, pour ne pas dire entre ces deux camps, impose, dans l'urgence du quotidien et la clair­voyance de chaque acte posé, de choisir entre la résistance et la collaboration. Quand trop parler peut nuire, le silence, le repli dans le silence et sur la parole tue, devient l'ultime asile opposable à ceux qui réclament l'instauration de l'ordre à tout prix. Pourtant, si cette volonté de rester sans mots fait la force d'une démarche éthique, elle constitue aussi, et par contrecoup, un obstacle politique et un handicap stratégique en défaveur des éducateurs.

Présentation de l'éditeur

Cent mots pour être éducateur
Dictionnaire pratique du quotidien

L'essentiel du travail de l'éducateur réside dans le caractère anecdotique de sa présence à l'Autre. Ce n'est pas pour autant que tout le monde peut se dire éducateur ! L'apparente simplicité d'un «être avec» masque la réelle complexité du «faire avec». Et ce serait maintenir une illusion que de penser trouver les ressorts du métier d'éducateur en quelques savoirs disciplinaires : ceux-ci ne peuvent l'expliquer que dans l'après-coup.

Le sens du métier d'éducateur est à puiser dans une lecture appliquée des actes posés au jour le jour ; encore faut-il pour cela disposer d'un langage approprié. D'où le choix de cent mots simples et pourtant illustratifs de la difficulté de ce métier. Cent mots pour une profession longtemps restée sans mots ! Tel est le pari de ce dictionnaire qui, par le biais de chacune des notions explorées, tisse des liens entre l'apparente banalité des gestes quotidiens de l'éducateur et leur fondamentale répercussion sur le développement de la personne accompagnée dans une relation d'aide éducative ou de soin.

Au final, ce dictionnaire ne conceptualise pas une pratique profes­sionnelle ; il la rend visible et lisible par tous ceux qui sont appelés à l'exercer. Il est une trousse à outils que tout éducateur devra savoir garder à portée de main, tant pour l'aider dans ses écrits que pour penser sa pratique.

Philippe Gaberan, éducateur spécialisé et docteur en Sciences de l'éducation, est formateur et chercheur en travail social à I'ADEA (Bourg-en-Bresse). Rédacteur au journal Lien Social, il est aussi l'auteur ou le coauteur de plusieurs ouvrages et articles de référence.

Biographie de l'auteur

Philippe Gaberan, éducateur spécialisé et docteur en Sciences de l'éducation, est formateur et chercheur en travail social à l'ADEA (Bourg-en-Bresse). Rédacteur au journal Lien Social, il est aussi l'auteur ou le coauteur de plusieurs ouvrages et articles de référence.

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES