Enfer de la Bibliothèque. Eros en secret

Enfer de la Bibliothèque. Eros en secret

Nouveau from Tostanfrance for Enfer de la Bibliothèque. Eros en secret

Télécharger:
ID: 271772379X
Cloud: Livres pour enfants
Téléchargement total: 3030
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

Pour la plupart, l'Enfer de la Bibliothèque s'entend comme une légende, un fantasme, le territoire majeur de l'interdit qui alimente en retour toutes les curiosités. C'est le lieu fermé où l'on tient les livres dont on pense que la lecture est dangereuse.

Historiquement c'est dans les années 1830 que les ouvrages imprimés réputés " contraires aux bonnes mours " et publiés sous le manteau sont séparés du reste des collections de la Bibliothèque royale. Ils furent ainsi rassemblés afin de constituer une section à part intitulée Enfer. Il en alla de même des estampes.

Evoquer l'Enfer de la Bibliothèque, c'est donc entrer dans la littérature telle qu'on ne l'a pas apprise, lire des textes et regarder des images que la morale réprouve, que les institutions ont longtemps pourchassés et condamnés. C'est entrer dans le monde de l'anonymat, du pseudonyme, des fausses adresses, des dates trompeuses, des éditeurs clandestins, des lieux clos, celui des couvents, des boudoirs, des bordels, des prisons mais aussi des bibliothèques.

Ni histoire de l'érotisme proprement dit, ni histoire de la censure, ce catalogue vise à donner un aperçu de ce que la Bibliothèque nationale conserve au gré des saisies policières, des dons, des acquisitions et plus récemment du dépôt légal. Il propose un double parcours : le premier concerne l'histoire - comment l'Enfer s'est-il constitué ? - le second offre une déambulation à travers le contenu de l'Enfer. On trouvera, au-delà de l'évocation de quelques grandes figures - Sade, Apollinaire, Louÿs, Bataille. - les portraits de bien des hommes et femmes ignorés, acteurs anonymes de la célébration de l'érotisme et du sexe entre le 16ème et le 20ème siècles.

Présentation de l'éditeur

Pour la plupart, l'Enfer de la Bibliothèque s'entend comme une légende, un fantasme, le territoire majeur de l'interdit qui alimente en retour toutes les curiosités. C'est le lieu fermé où l'on tient les livres dont on pense que la lecture est dangereuse.

Historiquement c'est dans les années 1830 que les ouvrages imprimés réputés " contraires aux bonnes mours " et publiés sous le manteau sont séparés du reste des collections de la Bibliothèque royale. Ils furent ainsi rassemblés afin de constituer une section à part intitulée Enfer. Il en alla de même des estampes.

Evoquer l'Enfer de la Bibliothèque, c'est donc entrer dans la littérature telle qu'on ne l'a pas apprise, lire des textes et regarder des images que la morale réprouve, que les institutions ont longtemps pourchassés et condamnés. C'est entrer dans le monde de l'anonymat, du pseudonyme, des fausses adresses, des dates trompeuses, des éditeurs clandestins, des lieux clos, celui des couvents, des boudoirs, des bordels, des prisons mais aussi des bibliothèques.

Ni histoire de l'érotisme proprement dit, ni histoire de la censure, ce catalogue vise à donner un aperçu de ce que la Bibliothèque nationale conserve au gré des saisies policières, des dons, des acquisitions et plus récemment du dépôt légal. Il propose un double parcours : le premier concerne l'histoire - comment l'Enfer s'est-il constitué ? - le second offre une déambulation à travers le contenu de l'Enfer. On trouvera, au-delà de l'évocation de quelques grandes figures - Sade, Apollinaire, Louÿs, Bataille. - les portraits de bien des hommes et femmes ignorés, acteurs anonymes de la célébration de l'érotisme et du sexe entre le 16ème et le 20ème siècles.

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES