Amazon.fr - Le Chœur des femmes - Martin Winckler - Livres

Amazon.fr - Le Chœur des femmes - Martin Winckler - Livres

Télécharger from Tostanfrance for Amazon.fr - Le Chœur des femmes - Martin Winckler - Livres

Télécharger:
ID: 2072722675
Cloud: Cartes postales calendriers
Téléchargement total: 9471
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

Nouvelle édition en 2017

Revue de presse

C'est un livre écrit à mille mains, fruit de centaines de rencontres, de témoignages, de conversations, vibrant de mille peurs et autant d'espoirs. Un livre où résonnent des dizaines et des dizaines de voix, de femmes pour la plupart, presque toujours inquiètes, souvent ­désespérées...
Mais Le Choeur des femmes est d'abord un formidable roman qui assume avec panache son choix du feuilleton - la fin totalement rocambolesque est tout de même un peu difficile à avaler, sauf à être lue au second degré. On dévore les pages, les innombrables histoires qui la composent, les mille et un rebondissements qui en rendent la lecture addictive. On en savoure surtout la langue et les dialogues, le travail sur l'oralité, la justesse du ton et des voix, la singulière vitalité d'une prose qui parle, pleure, chante, s'enflamme, crie et passe sans crier gare par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Composé façon comédie musicale, avec solos, duos, polyphonies et même quelques textes de chansons, ce Choeur des femmes en a incontestablement le charme et l'allant. (Michel Abescat - Télérama du 23 septembre 2009)

Depuis la Maladie de Sachs, la grande réussite de Winckler, de ce point de vue, n'est pas d'avoir raconté la médecine en littérature (le thème est vieux) mais d'avoir révélé le romanesque de la parole souffrante. Comme le dit le héros du Choeur des femmes,«on ne peut pas soigner les hommes et les femmes en partant du principe qu'ils mentent». Le corps n'est pas un fait, mais une histoire, et si le patient ne ment pas, en revanche il fictionne, comme le médecin, ce qu'on peut rappeler à l'un et à l'autre...
Choeur des femmes est une mine de renseignement sur le corps féminin, la contraception et, plus encore, sur l'écoute des patients. Il milite aussi contre la «normalisation chirurgicale» des bébés intersexués, c'est-à-dire «dont les organes génitaux ne sont pas "conformes" aux canons médicaux». (Eric Loret - Libération du 1er octobre 2009)

A travers son expérience de praticien et les nombreux échanges avec les internautes qui visitent son site Internet, Martin Winckler a glané une foule d'histoires et de détails sur ce qui se dit ou ne se dit pas dans le huis clos de la consultation. La plupart de ces situations témoignent éloquemment du vécu, des attentes et du poids qui pèsent sur les femmes, de génération en génération. Ils disent aussi l'inaptitude de la plupart des médecins à y répondre. Prolongeant cette riche matière humaine, Martin Winckler défend une autre médecine où le respect de l'individu est une vertu cardinale. "On ne peut pas soigner les hommes et les femmes en partant du principe qu'ils mentent !", s'emporte le docteur Karma. On ne peut que souscrire à son combat. (Le Monde du 6 novembre 2009)

Présentation de l'éditeur

Nouvelle édition en 2017

Quatrième de couverture

«Je m'appelle Jean Atwood. Je suis interne des hôpitaux et major de ma promo. Je me destine à la chirurgie gynécologique. Je vise un poste de chef de clinique dans le meilleur service de France. Mais on m'oblige, au préalable, à passer six mois dans une minuscule unité de «Médecine de La Femme», dirigée par un barbu mal dégrossi qui n'est même pas gynécologue, mais généraliste ! S'il s'imagine que je vais passer six mois à son service, il se trompe lourdement. Qu'est-ce qu'il croit ? Qu'il va m'enseigner mon métier ? J'ai reçu une formation hors pair, je sais tout ce que doit savoir un gynécologue chirurgien pour opérer, réparer et reconstruire le corps féminin. Alors, je ne peux pas - et je ne veux pas - perdre mon temps à écouter des bonnes femmes épancher leur cœur et raconter leur vie. Je ne vois vraiment pas ce qu'elles pourraient m'apprendre.»

Biographie de l'auteur

Martin Winckler, de son vrai nom Marc Zaffran, est né en 1955 à Alger. Après son adolescence à Pithiviers (Loiret) et un séjour d'une année à Bloomington (Minnesota), il fait des études de médecine à Tours entre 1973 et 1982. Ecrivain depuis l'enfance, il commence à publier des textes de fiction dans La revue Prescrire et Nouvelles Nouvelles au milieu des années 1980 et son premier roman, La vacation, est publié par P.O.L en 1989. Entre La maladie de Sachs (P.O.L, 1998 ; adapté au cinéma en 1999 par Michel Deville) et En souvenir d'André (P.O.L, 2012), il a publié une cinquantaine d'ouvrages : romans, anthologies, contes, essais consacrés au soin et aux arts populaires. Entre 2001 et 2003, il est le premier écrivain français à prépublier en feuilleton interactif, sur le site de P.O.L, deux grands livres autobiographiques : Légendes et Plumes d'Ange. En 2002 et 2003, sur France Inter, il écrit et lit chaque matin Odyssée, une chronique scientifique décalée qui marque durablement la mémoire des auditeurs. En 2009, après avoir reçu une bourse de chercheur invité au CREUM (Centre de recherches en éthique de l'Université de Montréal), il émigre au Québec et s'installe à Montréal avec sa famille. Martin Winckler anime deux sites web très fréquentés par les internautes : Winckler's Webzine, consacré à l'information sur la contraception et à la critique du système de santé ; et Chevaliers des touches, un "blog pour écrivants". En 2013-2014, il est écrivain en résidence à l'Université McGill de Montréal et y donne des cours de création littéraire.

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES