L'Ingénu

L'Ingénu

eBup from Tostanfrance for L'Ingénu

Télécharger:
ID: 2035861543
Cloud: Techniques de l'art
Téléchargement total: 9582
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

Un Indien d’Amérique débarque en Bretagne. À travers le regard qu’il porte sur la société, voilà que nous aussi nous commençons à la voir d’un œil neuf. En 1767,L’Ingénu de Voltaire met pour la première fois en œuvre ce procédé satirique qui fit fortune : le bon sauvage plongé dans un monde dit civilisé fait éclater l’artifice des apparences et des préjugés. Et nous prenons peu à peu conscience, à la lecture de ce conte faussement badin, de la cruauté cachée des hommes et de la fragilité des conventions.

Présentation de l'éditeur

Un Indien d’Amérique débarque en Bretagne. À travers le regard qu’il porte sur la société, voilà que nous aussi nous commençons à la voir d’un œil neuf. En 1767,L’Ingénu de Voltaire met pour la première fois en œuvre ce procédé satirique qui fit fortune : le bon sauvage plongé dans un monde dit civilisé fait éclater l’artifice des apparences et des préjugés. Et nous prenons peu à peu conscience, à la lecture de ce conte faussement badin, de la cruauté cachée des hommes et de la fragilité des conventions.

Quatrième de couverture

" Mais, monsieur, dit le bailli avec son ton imposant, comment avez-vous pu abandonner ainsi père et mère ? - C'est que je n'ai jamais connu ni père ni mère ", dit l'étranger. La compagnie s'attendrit, et tout le monde répétait : Ni père, ni mère ! " Nous lui en servirons, dît la maîtresse de la maison à son frère le prieur ; que ce monsieur le Huron est intéressant ! " L'Ingénu la remercia avec une cordialité noble et fière, et lui fit comprendre qu'il n'avait besoin de rien.

Biographie de l'auteur

1694 - 1778. Ses débuts dans les lettres (vers contre le Régent) sont aussi le commencement de ses démêlés avec le pouvoir (il sera embastillé). Après un exil de trois ans en Angleterre, dont il vante l'esprit de liberté dans les Lettres philosophiques (1734), il ne cessera plus de chercher la sécurité, à Cirey, chez Mme Du Châtelet, auprès de Frédéric de Prusse (1750 - 1753), puis dans ses domaines des Délices (1755) et de Ferney (1759). Admirateur du XVIIe siècle, il cherche à égaler les écrivains classiques dans l'épopée (la Henriade, 1728) ou la tragédie (Zaïre, 1732). Mais il est surtout pour l'Europe un prince de l'esprit et des idées philosophiques, qu'il diffuse par ses poèmes (Poème sur le désastre de Lisbonne, 1756), ses contes (Zadig, Candide), ses essais historiques (le Siècle de Louis XIV, 1751), son Dictionnaire philosophique (1764) et ses campagnes en faveur des victimes d'erreurs judiciaires (Calas, Sirven, Lally-Tollendal). Idole d'une bourgeoisie libérale anticléricale, il reste un maître du récit vif et spirituel. (Académie française.)

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES